Urban Jungle

La boutique de plantes Wildernis à Amsterdam via Joelix

Encore des plantes vertes, et oui… elles deviennent envahissantes sur mon blog, mais que voulez-vous, je ne m’en lasse pas ! Et, j’accompagne le mouvement, car la tendance va vers le vert, la nature, le végétal…  avec ce mouvement lancé par Gregor du blog Happy interior et Judith de JOELIX.com : Urban Jungle.

Mais est-ce vraiment une tendance nouvelle ? Les plantes sont intemporelles, et les passionnés ont toujours existé.

Force est de constater que de plus en plus de nouveaux fleuristes voient le jour où la fleur n’est plus la vedette, mais bien la bonne vieille plante grasse. Mais encore une fois, est-ce bien nouveau ? Disons que ces nouveaux lieux sont des « concept-stores » (donc branchés) autour des plantes, où l’aménagement intérieur est hautement scénarisé.

Il est vrai que cette nouvelle boutique Wildernis à Amsterdam a magnifiquement mis en scène les plantes comme celle de Copenhague : Kaktus København.

La boutique de plantes Wildernis à Amsterdam via Joelix

La boutique de plantes Wildernis à Amsterdam via Joelix

Ce samedi, je suis rentrée dans une boutique de poche, située dans le Vieux Lyon [les habitués du coin doivent connaître], un curieux endroit où les plantes débordent vers l’extérieur : plantes grasses, cactées et euphorbes… Je n’avais jamais osé pousser la porte, mais il a fallu que je craque pour deux petits cactus magnifiques, variétés que je n’avais pas encore. J’y ai découvert un vieux messieurs, un peu grognon, intimidant mais adorable que je retournerai voir bientôt, car j’ai encore beaucoup à apprendre. Il a tout ce qu’il faut pour créer des kokédamas et j’ai compris pourquoi les miens avaient « crevés », donc bientôt un DIY avec de vraies informations.

Voyez-vous, j’ai très envie de réaliser un kokéma comme ceux de la boutique Mixedbusiness à L.A. Ne sont-ils pas magnifiques ? De quoi dépoussiérer le pot de fleur de mamie.

Mixedbusiness à L.A. via sfgirlbybay || #cactus

Mixedbusiness à L.A. via sfgirlbybay ||#kokédama

Je termine ce post par cet atelier/lieu de vie très inspirant à Madrid. C’est le genre d’endroit magnifique qui ne fait pas dans la déco. Je veux dire qu’on a l’impression que les objets, les meubles, les plantes ont trouvé leur place naturellement. Tout est vieux, abîmé. Et toutes ces plantes vertes…

Studio Las Letras à Madrid || #atelier #plantes #vertes #bureaux

Studio Las Letras à Madrid

Studio Las Letras à Madrid || #cuisine #carreaux de #ciment

Studio Las Letras à Madrid || #cuisine #carreaux de #ciment

Studio Las Letras à Madrid

Studio Las Letras à Madrid

Studio Las Letras à Madrid

Reportage paru dans le magazine Monocle avec les très belles photos de Salva López.


  1. J’adore ce genre d’ambiances ! J’adorerais faire ça chez moi, ce qui est dommage c’est que j’oublie toujours d’arroser les plantes qui font partie du décor ^^

  2. Clémence

    24 septembre

    Ah les chats, ces zaffreuses petites bêtes… on les aime malgré les bêtises !

  3. Mathilde

    24 septembre

    Une chouette tendance. J’aime beaucoup les plantes grasses, spécialement celles à épines. La seule chose qui m’empêche d’en avoir plusieurs à la maison c’est mon chat. Elle est un peu trop curieuse et joueuse cette petite… J’ai donc la contrainte de les disposer en hauteur, mais ma foi ça a aussi son charme.

  4. Moody's Home

    23 septembre

    Comme toi, j’adore et je ne me lasse pas de ces ambiances vertes !

  5. Clémence

    23 septembre

    Alors, il faut que je retourne voir mon bon monsieur et acheter le nécessaire. Ce n’est pas très compliqué, le plus dure est de le faire durer et là, il y a un truc…

  6. Marion Decore

    23 septembre

    Cette tendance Urban Jungle est très intéressante. J’aime depuis longtemps les intérieurs avec des plantes un peu partout, je trouve que ça donne beaucoup de vie.
    J’attends avec impatience le DIY pour faire un bon kokédama car j’aimerais bien en faire un mais j’ai toujours un peu peur de le rater.
    Bises.

    • Clémence

      23 septembre

      Alors, il faut que je retourne voir mon bon monsieur et acheter le nécessaire. Ce n’est pas très compliqué, le plus dure est de le faire durer et là, il y a un truc…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco