Inspiration du jour : Urban Jungle

La boutique de plantes vertes Wildernis à Amsterdam

Encore des plantes vertes ! Elles envahissent le blog depuis quelque temps. Que voulez-vous, elles sont partout en ce moment. Je ne fais qu’accompagner le mouvement « Urban Jungle », car la tendance va vers le vert, la nature, le végétal. On doit cette invasion et cette tendance, lancés à Gregor Josif et Judith Joelix à coup de #urbanjungle Urban Jungle.

Mais est-ce vraiment une tendance nouvelle ? Les plantes sont intemporelles, et les passionnés des plantes ont toujours existé.

Force est de constater que de plus en plus de nouveaux fleuristes voient le jour où la fleur n’est plus la vedette, mais la bonne vieille plante grasse. Mais encore une fois, est-ce bien nouveau ? Disons que ces nouveaux lieux sont des concepts stores, donc des endroits plutôt branchés, autour des plantes, où l’aménagement intérieur est hautement scénarisé.

Il est vrai que cette nouvelle boutique Wildernis à Amsterdam a magnifiquement mis en scène les plantes comme celle de Copenhague : Kaktus København.

Autres inspirations


→ Retrouver ma sélection shopping


La boutique de plantes vertes Wildernis à Amsterdam

La boutique de plantes vertes Wildernis à Amsterdam – Photo : Judith Joelix


La boutique Kaktuskbh à Copenhague

La boutique Kaktuskbh à Copenhague

Qu’est-ce que le mouvement urban jungle ?

Urban jungle est né des citadins en mal de verdure. Ce sont des hipsters, des « bobos » des centres-villes, pour désigner les choses par des mots. Moi, pour être honnête. Peut-être vous. Il y a un moment, j’ai eu besoin de mettre des plantes dans mon intérieur. Une plante en amener une autre, puis une autre, avant que mon intérieur ne devienne une jungle urbaine. L’intérieur devient un jardin, une serre urbaine, d’où le nom.

Urban Jungle rassemble des amoureux de plantes qui en parent chaque recoin de leur intérieur.

Le mouvement Urban jungle est aussi un #, un mouvement né des réseaux sociaux qui rassemblent de nombreux blogueurs et instagrameurs. Cette tendance a gagné le monde entier. Le compte @urbanjungle de Igor Josifovic et Judith de Graaff rassemble 1,2 M followers. Quant aux #urbanjungle, il compte 9 M de publication en ce début d’année 2024.

Le principe du collectif Urban Jungle est que chaque contributeur transforme son intérieur en une minijungle avec des plantes et donne des conseils pour entretenir les colocataires verts.

Les cactus de la boutique Mixed Business à L.A.

Les kodemas de la boutique Mixed Business à L.A.Les kodemas de la boutique Mixed Business à L.A.
Boutique Mixed Business à L.A. – Photo : Lily Glass pour sfgirlbybay.com

Qu’est-ce que nous dit ce mouvement ?

Que nous nous intéressons de plus en plus aux plantes. La jeune génération, notamment, s’est passionnée pour les plantes d’intérieur, ce qui a contribué à créer un véritable business. De nombreuses jardineries se sont emparées du mouvement pour le meilleur comme pour le pire. Nous pouvons en effet nous interroger sur la production de plantes vertes tropicales, pas toujours « green ».

Il y a eu aussi des « inventions » pour nous vendre de la plante, comme cette idée de la plante dépolluante dont je vous ai parlé dans cette story : Les plantes vertes dépolluent-elles vraiment nos intérieurs ?

Cependant, il est clair que les envies de verdure dans l’habitat urbain ont grandi au fur et à mesure que la surface immobilière en ville se rétrécissait. La plante fait du bien à la tête à défaut de dépolluer. Je le repère souvent, elle met du vivant dans des espaces aseptisés. Le vert est aussi une bonne couleur, même si elle fait un teint dégueu. Elle nous raccorde avec notre cerveau de mammifère qui a évolué pendant des milliers d’années au cœur de la nature.

Studio de film et photographie Clapton Tram à Londres

Studio de film et photographie Clapton Tram à Londres

Studio de film et photographie Clapton Tram à LondresStudio de film et photographie Clapton Tram à Londres
Studio de film et photographie Clapton Tram à Londres

Comment adopter l’esprit urban jungle chez vous ?

Je dirai en premier lieu, qu’il faut que vous en ayez envie, que vous aimiez les plantes vertes.

La deuxième chose est de faire une analyse de votre espace et de sa luminosité. Il ne s’agit pas seulement de savoir s’il est dirigé au nord, sud, mais plutôt connaître son ensoleillement.

Par exemple, vous pouvez avoir des baies vitrées plein sud, mais ne pas avoir du tout de lumière en hiver, à cause de l’ombre des bâtiments environnants. En revanche, pour ma part, je suis exposée plein nord, mais je bénéficie de la réverbération des immeubles en face de chez moi, tout au long de l’année. Mes plantes aiment beaucoup. Cela veut dire que vous devez choisir vos plantes en fonction de cette luminosité et du degré de sécheresse de votre intérieur.

Un autre point important est de savoir quel temps et quelle attention vous pouvez disposer pour vous occuper de vos plantes vertes. La main verte n’est pas un don, c’est un mythe. S’occuper de plantes, c’est savoir et y prêter attention, il me semble.

L'intérieur urban jungle de Manon Hanssen Meyering à Amsterdam

L'intérieur urban jungle de Manon Hanssen Meyering à Amsterdam

L'intérieur urban jungle de Manon Hanssen Meyering à Amsterdam L'intérieur urban jungle de Manon Hanssen Meyering à Amsterdam

L'intérieur urban jungle de Manon Hanssen Meyering à Amsterdam

L’intérieur urban jungle de Manon Hanssen Meyering à Amsterdam @thelifetraveller

Comment peupler son décor de plantes vertes pour un style déco urban jungle ?

Il n’y a pas de règles précises. Il y a en revanche beaucoup d’idées. La seule chose à bien avoir en tête est que les plantes sont des êtres vivants et qu’elles feront beaucoup si elles se sentent bien !

Dans l’idée de l’urban jungle, il faut peupler nos intérieurs de plantes, il est donc nécessaire de réfléchir au moyen de tirer le maximum d’une petite surface. Cela passe par la hauteur, la suspension, l’accumulation sur les meubles, par terre aussi dans les recoins, devant les fenêtres.

L'intérieur de Shabd Simon-Alexandre, designer textile à Brooklyn

L'intérieur de Shabd Simon-Alexandre, designer textile à Brooklyn

L'intérieur de Shabd Simon-Alexandre, designer textile à BrooklynL'intérieur de Shabd Simon-Alexandre, designer textile à Brooklyn
L’intérieur de Shabd Simon-Alexandre, designer textile à Brooklyn via designsponge.com + Photo : Paul Barbera + Emily Johnston

Au-delà des plantes

La décoration « urban jungle » dépasse la seule prolifération des plantes vertes. Elle est très liée au mouvement hipters qui n’est pas non plus un style décoratif, mais est très indus’. Il y a donc un fil conducteur dans tout cela : une palette de matériaux bruts, de couleurs éteintes, de meubles de brocante, d’inspiration atelier.

Un atelier de hipsters très urban jungle à Madrid

Un atelier de hipsters très urban jungle à Madrid

Un atelier de hipsters très urban jungle à MadridUn atelier de hipsters très urban jungle à Madrid

Un atelier de hipsters très urban jungle à Madrid

Reportage paru dans le magazine Monocle avec les très belles photos de Salva López.


À l’heure où j’actualise cet article, nous sommes donc début 2024, le mouvement « urban jungle » n’a pas faibli, même si je pense que nous en parlons moins, surtout du mouvement d’influenceurs. Néanmoins, les plantes vertes sont toujours à la mode, ou disons plus sérieusement qu’elles sont devenues des éléments intégrants de nos intérieurs urbains.

En revanche, le mouvement Urban jungle devrait s’étendre aux extérieurs. Nous devons réfléchir à comment nous réapproprier par les plantes, nos centres urbains. Comment peupler nos balcons ? Nos fenêtres ? Nos bouts de trottoir ? Comment prendre soin du moindre bout de terre laissé libre à l’air ?

Sur Pinterest – L’esprit Urban Jungle de hipters



Cahier d'achat
Sélection déco pour un jardin intérieur

** Cette page contient des liens affiliés, ce qui signifie que si vous achetez, je toucherai une commission. Je vous en remercie.
Prix constatés en mai 2024, sans les réductions.

Poster Green Home, design : Riikka Kantinkoski pour Paper Collective

Paper Collective
Poster Green Home par Riikka Kantinkoski

40 € en 30x40 cm

ACHETER

Suspension Tissée modèle unique, CHIMBARONGO, design : Álvaro Catalán pour Pet Lamp

Pet Lamp
Suspension tissée, Chimbarongo

697 €

ACHETER

HK Living
Canapé en velours vert, Retro

1795 €

ACHETER

Vitra- Vase Découpage - Design : Bouroullec, 2020

Vitra
Vase Découpage - Design : Bouroullec, 2020

319 €

ACHETER

c

La Redoute Intérieurs
Housse de coussin rectangulaire, Bergen

14,99 €

ACHETER

Chaise en métal et plastique recyclé, Fiber - Design : Iskos-Berlin pour Muuto

Muuto
Chaise en métal et plastique recyclé, Fiber

285 €

ACHETER

Buffet enfilade, Beaumont sur Maisons du Monde

Maisons du Monde
Buffet enfilade, Beaumont

499 €

ACHETER

Cache pot H54 cm, Plantae sur Ampm

Ampm
Cache-pot H54 cm, Plantae

139 €

ACHETER

Faro - Applique plafonnier May

Faro
Applique plafonnier May

109,14 €

ACHETER

La Redoute Intérieurs - Chauffeuse modulable velours texturé, Seven

La Redoute Intérieurs
Chauffeuse modulable velours texturé, Seven

519 €

ACHETER

Console ou planteur, CONSUELA sur Ampm

Ampm
Console ou planteur, Consuela

299 €

ACHETER

Vase, cactus, design M. Michielssen - Serax

Serax
Vase en céramique, Cactus

29 € le petit modèle

ACHETER

Urban Jungle : Décorer avec les plantes de Igor Josifovic et Judith De Graaff

Eyrolles
Urban Jungle : Décorer avec les plantes de Igor Josifovic et Judith De Graaff

24 €

ACHETER

Buffet haut à caissons, New Order, design : Stefan Diez pour Hay

Hay
Buffet haut à caissons, New Order

1900 €

ACHETER

Pot de fleurs suspendu design Bolo Planter - Umbra

Umbra
Pot de fleurs suspendu, Bolo Planter

46,65 €

ACHETER


  1. L'atelier Azimuté

    27 septembre

    J’adore ce genre d’ambiances ! J’adorerais faire ça chez moi, ce qui est dommage c’est que j’oublie toujours d’arroser les plantes qui font partie du décor ^^

  2. Clémence

    24 septembre

    Ah les chats, ces zaffreuses petites bêtes… on les aime malgré les bêtises !

  3. Mathilde

    24 septembre

    Une chouette tendance. J’aime beaucoup les plantes grasses, spécialement celles à épines. La seule chose qui m’empêche d’en avoir plusieurs à la maison c’est mon chat. Elle est un peu trop curieuse et joueuse cette petite… J’ai donc la contrainte de les disposer en hauteur, mais ma foi ça a aussi son charme.

  4. Moody's Home

    23 septembre

    Comme toi, j’adore et je ne me lasse pas de ces ambiances vertes !

  5. Clémence

    23 septembre

    Alors, il faut que je retourne voir mon bon monsieur et acheter le nécessaire. Ce n’est pas très compliqué, le plus dure est de le faire durer et là, il y a un truc…

  6. Marion Decore

    23 septembre

    Cette tendance Urban Jungle est très intéressante. J’aime depuis longtemps les intérieurs avec des plantes un peu partout, je trouve que ça donne beaucoup de vie.
    J’attends avec impatience le DIY pour faire un bon kokédama car j’aimerais bien en faire un mais j’ai toujours un peu peur de le rater.
    Bises.

    • Clémence

      23 septembre

      Alors, il faut que je retourne voir mon bon monsieur et acheter le nécessaire. Ce n’est pas très compliqué, le plus dure est de le faire durer et là, il y a un truc…

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco