Le style californien, une décoration éprise de simplicité

La maison de Kate Zimmerman-Turpin à Austin

Hello, hello,
En ce moment, les ambiances natures, minimalistes dans les tons neutres, inspirés du style californien sont plébiscitées sur les réseaux sociaux.

On a glissé doucement du style scandinave design avec ses camaïeu de pastel, ses jeux de noir et blanc et peaux de mouton, pour des ambiances plus bohèmes ethniques aux airs hippie, mais chic. On a ainsi adopté sans broncher (ou presque) le macramé, les fleurs séchées, les cactus, la poterie, le grès, le rotin, les tapies berbèreset j’en passe.

La maison de Kate Zimmerman-Turpin à Austin

La maison de Kate Zimmerman-Turpin à AustinLa maison de Kate Zimmerman-Turpin à Austin

La maison de Kate Zimmerman-Turpin à Austin

Ma première maison est celle de la photographe Kate Zimmerman-Turpin à voir aussi sur domino 

Vers un style bohème épuré et minimaliste

Ce qui prévaut encore aujourd’hui, c’est un peu de tout ça avec encore plus de matières naturelles, brutes, de l’ethnique dans des tonalités du désert, de teintes claires et neutres… le tout dans un esprit MINIMALISME.

Oui au pot de fleur suspendu en macramé, mais à l’unité ! Les poteries artisanales s’exposent harmonieusement sur des étagères en bois brut à côté d’un bouquet de fleurs séchées. Peu de couleurs, ou dans des tons naturels ou effacés. Peu de motifs, ou alors discrets et par touche. Tout est dans la subtilité et la retenue.

Une grande simplicité… inspirée du way of life californien. Vous pourrez retrouver des articles qui relataient ce style de décor et de vie :  Slow life, slow design en CalifornieMères cool aux intérieurs stylés plein de vieThe Surfrider à Malibu, l’esprit plage

L'intérieur de la styliste Kendra Smoot

L'intérieur de la styliste Kendra Smoot

Une tendance omniprésente

Avouez que sur les réseaux sociaux, ce type d’ambiances est assez omniprésent. J’aime beaucoup et en même temps, j’en reviens… C’est pourquoi pleine de contradiction, je vous en parle par ici à travers cette sélection de quatre intérieurs, situés aux Etats Unis [ J’ai pas mis Californie, car le premier intérieur est situé au Texas. ] qui reprennent en gros ces codes, et qui sont très réussis dans leur genre.

J’essaie de toujours garder un œil « critique » sur les tendances, car il ne faut jamais perdre de vue que les réseaux sociaux, le web en général formatent de plus en plus notre vision des choses. Je suis bien placée pour le dire, car moi-même, je suis influencés par ce type de décor « neutre », « minimaliste », « nature ».

Il y a quand même du bien dans cela, car cette tendance relève du mouvement SLOW.

L'intérieur de la styliste Kendra Smoot

L'intérieur de la styliste Kendra Smoot

L'intérieur de la styliste Kendra Smoot

Mon deuxième est l’intérieur de la styliste Kendra Smoot, photographe. Lire l’article sur jennikayne.com – Photo : Dawn Heumann

Un style slow

Si il y a une espèce d’uniformisation, le mouvement qui accompagne ce style est plutôt sein. En effet, derrière il y a une vraie volonté de privilégier les matières naturelles, les matériaux bruts, les objets anciens, l’artisanat, le fait-maison. Le caillou ramassé sur la plage devient bibelot. Les fleurs s’assèchent pour durer plus longtemps dans la maison. On opte pour des meubles design (parfois très chers, mais durables) ou du mobilier deuxième main. L’idée est d’acheter moins, mais mieux.On prend son temps pour trouver le bel objet qu’on aimera longtemps.

Conséquence, l’intérieur se fait respirable, car on entasse moins. Il est aussi plus convivial, plus hygge. [ Il y a un petit scandi dans tout ça. ] On est moins dans l’apparence que dans la recherche d’être bien chez soi.

Le seul bémol pour ce style est qu’il demande à la base d’avoir de beaux matériaux. Si votre sol n’est pas canon, que vous avez des fenêtres en PVC, un revêtement mural ordinaire que tout est premier prix comme dans beaucoup d’intérieurs récents (en location)… et bien, ce sera plus difficile à atteindre. Avec un peu d’astuces, on peut y arriver !

La maison de Serena Mitnik-Miller et family, propriétaire de la boutique General Store - masonstpeter.co architecte

La maison de Serena Mitnik-Miller et family, propriétaire de la boutique General Store - masonstpeter.co architecte

La maison de Serena Mitnik-Miller et family, propriétaire de la boutique General Store - masonstpeter.co architecte

La maison de Serena Mitnik-Miller et family, propriétaire de la boutique General Store - masonstpeter.co architecte

La maison de Serena Mitnik-Miller et family, propriétaire de la boutique General Store - masonstpeter.co architecte

Mon troisième est une maison-cabane que j’adore, celle de Serena Mitnik-Miller et family, propriétaire de la boutique General Store. Je vous en avais parlé ici. // via masonstpeter.com – Photo : Nicki Sebastian

La question est plutôt pourquoi aussi neutre ? Aussi blanc ?

Beaucoup de personnes se sentent bien dans ce type d’ambiance. Cela ne doit pas cependant devenir une norme.  Sur les réseaux sociaux ou sur des plateformes comme Airbnb, même une certaine forme d’hôtellerie comme beaucoup de cafés branchés « bobo », je constate un tendance à l’uniformité d’un bout à l’autre de la planète.

Mais pas de complexe si votre intérieur n’est pas minimaliste, neutre, tout bien rangé, parfait. 

Il existe plein d’autres manières de décorer son intérieur. Avant Instagram, nous nous posions moins de questions. On se laissait inspirer par ses voisins, la boutique de déco du coin, les magasines… Je ne sais pas si c’était mieux. C’était différent. Vaste débat…

La maison de la céramiste Eefje Theeuws

La maison de la céramiste Eefje Theeuws

La maison de la céramiste Eefje Theeuws

La maison de la céramiste Eefje Theeuws

La maison de la céramiste Eefje Theeuws

Ma quatrienne est la maison de la céramiste Eefje Theeuws – L’article est à lire sur jennikayne.com

Pour ma part, j’ai besoin de couleurs, de m’amuser avec les motifs et en même temps, comme je vous le disais, ce type d’ambiance m’inspire, mais j’essaie aussi de m’en échapper.

J’ai fait exprès de ne pas reprendre un à un, chacun des intérieurs présentés. J’ai déjà beaucoup parlé de ce type d’ambiance par ici. Je vous laisse donc faire un tour sur les sites qui en parlent.

Et n’hésitez pas à réagir ! C’est toujours intéressant d’avoir vos retours.

Sur Pinterest – Style californien

La ferme dEugenia Silva à ExtremaduraGeneral Store, Venice, Los Angeles
Smitten Studio - DIY copper wall hangingGeneral Store, San Francisco
Modern findings - ChambreInside An Interior Designers Classic Cali-Cool Home - Home Tour - Lonny
La maison de Chay Wike à L.A.Inside An Interior Designers Classic Cali-Cool Home - Home Tour - Lonny

  1. Déborah

    25 juin

    Bonjour,
    Merci de lancer ce débat!
    Je suis pour ma part saoulée de ces intérieurs qui se ressemblent tous ; nous étions à la page 42 du magazine IKEA, nous passons maintenant à la page 78 de Milk Magazine… J’exagère un poil évidemment, et comble du comble, je ne peux pas m’empêcher de regarder quand même ces comptes Instagram! – en me faisant cette sempiternelle remarque : joli mais uniforme.
    Bref… j’essaie comme vous Clémence de prendre de la distance, de choisir ce que j’aime vraiment au fond de moi, mais parfois je me demande si je sais encore ce qui me plait vraiment !

  2. Ingrid

    24 juin

    Je peux comprendre que ce soit un peu frustrant quand on est passionné(e) de déco mais je trouve ce style très apaisant, à la fois parce que les couleurs sont neutres mais aussi parce que c’est simple et sans prétention.

  3. Laure

    24 juin

    alors je dis oui aux meubles et matériaux de qualité,aux cactus et un certain minimalisme ^^ après j avoue qu étant récemment arrivée sur Instagram, je constate une certaine uniformisation (mondialisation?) de la deco accélérée par les réseaux… je dois bientôt décorer notre future maison et j essaye de piocher à droite à gauche dans ce qui me plaît et de combiner tout ça..sachant que Monsieur a forcément son mot à dire!

    • Bonsoir Laure,
      Moi qui suit dedans tous les jours, c’est un peu mon constat. Après cela ne représente qu’une certaine partie de la population. Ça passera… ou pas. Ce qui est dur, est que si tu n’es pas dans les clous, sur les réseaux sociaux, tu n’es pas forcément récompensé. Mais peut-être, c’est ça la suite, affirmer sa personnalité, prendre de la distance.
      En tout cas, tu as raison de mélanger, c’est ça l’astuce. Les hommes parce qu’ils sont moins dedans, ont parfois un regard intéressant, plus de recul.
      Bonne soirée,

      Clémence

  4. Merci pour cet article bien complet! C’est un style que j’affectionne beaucoup car j’ai vécu en Californie pendant 8 ans.
    Je viens d’avoir la chance de redécorer un appartement dans ce style bohème (voir mon blog http://www.decojadore.com si ça vous dit d’aller voir les photos AVANT/APRES) avec une touche plus foncée car j’ai utilisé du gris foncé également.
    Vos photos sont magnifiques!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco