Mjölk, côté maison

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

On ne présente plus MjölkLe concept de cette boutique-galerie design, basée à Toronto dans une rue ordinaire (comme le montre la photo ci-dessous) a fait le tour du monde [ tout au moins dans les milieux concernés, j’entends ] depuis 2009, année de sa création.

L’idée géniale de Juli Daoust et John Baker :

rapprocher design scandinave et japonais dans un même lieu.

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

Comme lieu, ils ont choisi la dernière maison victorienne de la rue, dans un quartier créatif de Toronto encore peu couru. Appliquant leur concept de la boutique à l’aménagement de leur duplex situé dans les étages supérieurs. Boutique et duplex dans leur style ne font donc qu’un, mais j’ai choisi aujourd’hui de m’intéresser à la partie habitation. Dans cet autre article Mjölk, côté boutique, je vous parle de la boutique.

Adeptes du slow design, ils ont mis 5 ans à aménager leur intérieur, murissant -lentement- leur projet avec les architectes Christine Ho Ping Kong et Peter Tan de studio Junction. Ils ont ainsi créé une maison contemporaine humaine, lumineuse et chaleureuse, avec comme matériau omniprésent : le bois qui met en valeur toute la sélection de leur boutique.

La difficulté résidait dans la configuration de la maison : une maison de ville plus longue que large avec des pièces sans ouvertures ! L’idée lumineuse a été de créer un patio central et de placer de grandes baies vitrées de part et d’autres pour faire entrer la lumière.

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

Côté déco… L’aménagement s’inspire donc du style japonais et scandinaves. Ce qui est frappant dans cet intérieur est l’omniprésence du bois et l’absence de couleurs vives. En cela, on est assez proche des principes du style wabi sabi avec cette utilisation de teintes proches de celles que l’on trouve dans la nature et de matériaux naturels bois, cuir, laine qui se bonifient en se patinant. Il y a aussi, je trouve un côté hippie, proche du style californien.

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à TorontoLa maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

La maison de Juli Daoust et John Baker, fondateurs de Mjölk à Toronto

Dwell – Photo : Derek Shapton + Les photos de Nicole Franzen réalisée à l’occasion de la publication du livre Kinfolk


  1. Ça doit être surprenant comme boutique, voir déroutant. J’aime beaucoup le style, mais il faut aimer le bois, à la longue ça doit être assez pesant comme ambiance

    • Je ne sais pas, les japonais utilisent beaucoup le bois, c’est plutôt reposant. Sinon, il y a le béton ! Blague à part, le mieux si on a peur, est la mixiter des matériaux. Bonne journée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco