Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Je vous emmène visiter aujourd’hui, la Masseria Moroseta, une maison d’hôtes à louer, dans les Pouilles en Italie. On doit sa rénovation au studio Andrew Trotter. Aimerez-vous ce reportage ? Sans doute. Est-ce que vous cliquerez sur l’image pour lire la suite ? Peut-être. En tout cas, il répond à la norme décorative du moment : une déco dépouillée de type méditerranéen.

Il était une fois un style qui a fait le tour du monde : l’esprit minimaliste contemporain des Scandinaves qui prône la déco dépouillée, contemporaine, minimaliste, design tout en intégrant des influences extérieurs ethniques ou industrielles. De nombreux blogs et comptes Instagram se revendiquent de ce style – minimalisme, blanc, matières brutes, objets ethniques et industriels – et en font largement la promotion, gagnent nos cœurs et nos esprits. En soi, il n’y a rien de mal à cela, car c’est vrai, c’est beau comme style, très photogénique et pas de risque de se planter.

Est-ce que j’aime ? Oui, comme beaucoup, mais à force, parfois je m’ennuie. Je trouve que ça manque sacrément de prise de risque et de personnalité. Evidemment, ce style se décline. Là, on mettra plus de cadres, ici plus de tapis Beni Ouarain, là-bas des carreaux de ciment… mais au fond, c’est toujours un peu la même chose, vous ne trouvez pas ?

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Kyle Chayka dans Welcome to AirSpace, un article publié sur le site américain The Verge et relayé sur le site Les Inrocks. Je vous invite à le lire, c’est vraiment intéressant comme point de vue.

Autres inspirations

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta3

La Masseria Moroseta, un décor dépouillé au cœur de la nature des Pouilles

A part ça, ce lieu, baigné par les lumières de Méditerranée, la Masseria Moroseta a l’air magique.

Il ne s’agit pas d’une ferme rénovée [ Je me suis laissée prendre ], mais d’une construction contemporaine située au milieu de cinq hectares d’oliviers, avec des arbres jusqu’à 5 fois centenaires. L’architecte Andrew Trotter s’est plongé pendant trois ans dans l’étude des techniques traditionnelles et des matériaux locaux pour imaginer ce bâtiment qui reprend les codes des masseries (fermes) de la région des Pouilles en Italie. La déco dépouillée y est plus que minimaliste, propice à la méditation (tout passe par les matériaux).

Tenté ? Cela tombe bien, mais vous l’aurez deviné, c’est un hôtel, ce qui explique sans doute le manque de personnalité, mais pas de caractère.

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Comme dans une ferme traditionnelle, tout tourne autour de la cour centrale. Le salon et véranda donnent sur la mer, l’escalier mène à une terrasse sur le toit et les six chambres et suites de sont disposés de chaque côté du bâtiment, la moitié avec des jardins privés, l’autre moitié avec terrasse privée donnant sur les champs.

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria MorosetaUne déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria MorosetaUne déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta

archilovers.com – Photo : Salva Lopez

trait-jaune-200px

Masseria Moroseta

72017 de Contrada Lamacavallo – Ostuni (BR)

Une déco dépouillée dans les Pouilles : la Masseria Moroseta à découvrir sur Turbulences Déco

  1. Julia

    12 septembre

    C’est juste Wao.

    Beaucoup de personne dise que le blanc agrandit l’espace mais fait vite pour moi il est surtout très reposant

    • Clémence

      13 septembre

      Point de vue intéressant et totalement subjectif, mais c’est normal, les gouts et les couleurs… Personnellement, je trouve que le blanc, c’est beau, mais pour qu’il soit chaleureux, il faut que que le reste suive comme dans cet intérieur… mais ce n’est pas toujours le cas.
      Belle journée.

  2. decocrush

    8 septembre

    J’aime aussi beaucoup…C’est dépouillé mais je trouve que c’est idéal quand on est en vacances. Loin de tout et surtout de nos quotidiens archi-sur-connectés, une belle simplicité et des moments chaleureux en famille ou entre amis sans superflus, c’est ce qui me fait le plus de bien ! Merci pour cette jolie visite, je note l’adresse dans mes petits papiers 😉

  3. Serrurier Savigny sur Orge

    8 septembre

    C’est vraiment beau tout ca! j’adore!!

    • Clémence

      8 septembre

      Merci pour votre commentaire. Je suis ravie d’avoir réussi à retranscrire l’ambiance à travers mes mots, exercice pas toujours facile, mais tous vos messages montrent que je n’ai pas trop mal réussi.
      Belle journée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR INSTAGRAM

@turbulencesdeco